Plantes Médicinales

Propriétés médicinales du chanvre

Le chanvre, également appelé cannabis, traîne derrière lui une réputation sulfureuse. Si sa consommation récréative est prohibée en France en raison de sa teneur en THC ou  delta-9-tétrahydrocannabinol (une molécule stupéfiante), cette plante possède de nombreux bienfaits, notamment antalgiques, pour la santé. Utilisée depuis la préhistoire, la médecine se penche davantage dessus depuis quelques années pour élaborer des médicaments.

Propriétés médicinales du chanvre

Le chanvre et le cannabis désignent une seule et même plante botaniquement parlant. Le cannabis possède des effets psychotropes dus à la présence de delta-9-tétrahydrocannabinol ou THC. Il ne faut pas le confondre avec le chanvre aussi appelé  » chanvre industriel  » largement utilisé dans l’industrie textile, alimentaire ou la papeterie par exemple. Ce chanvre peut être cultivé en France dans le cadre du respect d’une réglementation très stricte avec des variétés autorisées affichant une teneur en THC inférieure à 0,2% ; seules les graines et les fibres peuvent être utilisées.

Le chanvre présente un profil nutritionnel très intéressant : il est riche en protéines, en fibres, en acides aminés essentiels et possède un parfait équilibre entre oméga 3 et oméga 6. Le chanvre médicinal présente des vertus antalgiques et anti-inflammatoires. Il est utilisé en cas de contractures musculaires liées à une sclérose en plaques, les douleurs chroniques, le manque d’appétit et les nausées induites par le Sida ou le cancer.

Pour mieux comprendre :

Si le cannabis et le chanvre désignent la même plante, Cannabis sativa, il existe toutefois des variétés différentes que l’on distingue, entre autres, par leur teneur en cannabinoïdes, les principes actifs responsables des effets médicinaux mais aussi stupéfiants. Les cannabinoïdes les plus connus sont le delta-9-tétrahydrocannabinol ou THC et le cannabidiol ou CBD mais il en existe beaucoup d’autres.

Le THC est responsable de l’effet stupéfiant alors que le cannabidiol est dépourvu d’effet stupéfiant et semble avoir des vertus médicinales intéressantes, notamment anxiolytiques ou anticonvuslsivantes.

Chanvre : Utilisation interne

Les graines de chanvre bio, appelées chènevis, ont la réputation de super aliments. Elles ne possèdent pas d’effet psychotrope, leurs traces de THC étant infimes. Elles sont riches minéraux, en vitamines, en protéines, acides gras polyinsaturés avec un rapport oméga 6 et oméga 3 mesuré à 3 pour 1 (ce rapport dans l’alimentation occidentale est très déséquilibré et se situe plutôt entre 15 et 20 pour 1). Ses fibres insolubles améliorent le transit et ses fibres solubles évitent les pics de glycémie. La graine contient un oméga 3 rare, l’acide stéaridonique (SDA), connu pour ses propriétés anti-inflammatoires. Plusieurs études scientifiques ont se sont d’ailleurs intéressées aux effets bénéfiques potentiels de l’acide stéaridonique pour la santé notamment en ce qui concerne son action préventive contre l’inflammation, les maladies cardiovasculaires et le cancer. C’est en particulier le cas de l’étude publiée par P Prasad et son équipe en 2020.

Chanvre : Utilisation externe

L’huile de graines de chanvre, riche en acides gras essentiels (oméga 3 et acide gamma linolénique), en minéraux et vitamine E a des vertus hydratantes, cicatrisantes, nutritives, antioxydantes, anti-inflammatoires, hypoallergéniques… Appliquée sur la peau au quotidien, elle ravive son éclat en activant la microcirculation superficielle, estompe les rougeurs et participe à la régénérescence des cellules. Elle est indiquée contre l’eczéma en application locale mais aussi par voie interne. Une étude publiée en 2005 par J Callaway et son équipe a évalué les effets de la prise orale d’huile de chanvre chez 20 patients souffrant de dermatite atopique. Les résultats montrent une diminution des symptômes cliniques liés à la dermatite atopique (sécheresse cutanée, prurit) et du recours à une médication.

Source : Callaway J, Schwab U, Harvima I, Halonen P, Mykkänen O, Hyvönen P, Järvinen T. Efficacy of dietary hempseed oil in patients with atopic dermatitis. J Dermatolog Treat. 2005 Apr;16(2):87-94.