Maison et Jardin

Mettez du sel sur vos plants de tomates et regardez le resultat

Dans cet article, nous vous expliquons de A à Z comment s’y prendre pour bien faire pousser ses tomates et autres plantes. Dès la racine et jusqu’à qu’elles poussent bien en ayant la santé et les plus belles couleurs. On peut tous avoir la main verte, il ne suffit que d’un petit manuel simple pour nous guider. Icin on vous montre toutes les étapes ainsi que les astuces, en vous expliquant le plus simplement possible. Nous vous apportons également d’autres conseils à savoir concernant les autres plantations du jardin incluant même le marécage.

Comment planter les racines des tomates ?

Tout commence par les racines, une étape indispensable pour la plantation. Les tomates ont de longues racines qui nécessitent d’être plantées profondément. De ce fait, il faut creuser la terre d’une bonne profondeur, d’environ 15 cm, au minimum. Tout cela est conseillé également parce que la terre est bien plus humide en profondeur, ce qui permet aux tomates de rester hydratées, même en été !

Les feuilles des tomates

Si vous coupez les feuilles du bas des tiges, cela évitera à ces dernières de se faire contaminer. En effet, les feuilles se trouvant en bas sont plus susceptibles de se trouver en contact avec le sol humide. Ce contact entre les feuilles et l’humidité ne fait pas un bon mélange, car il entraine des maladies dangereuses pour la vie des tomates. Alors, il est recommandé de couper régulièrement les feuilles du bas.

La paille

Une fois avoir planté vos tomates, profondément dans la terre, vous pouvez les protéger avec de la paille. Cela évitera le développement des mauvaises herbes ainsi que l’arrivée des parasites. Si vous n’avez pas de paille, il est possible de la remplacer avec de la sciure de bois, de l’écorce de pin voire même du fumier. Toutes ces solutions seront toutes aussi efficaces pour protéger les tomates de toute menace. Pour plus d’efficacité, vous devez poser une épaisseur de 15 cm sur la terre.

Mieux que les pesticides

Nous avons tendance à ne connaitre que ces produits chimiques pour éliminer les parasites. ce sont, d’ailleurs, les plus commercialisés. Les pesticides peuvent être un moyen simple et efficace qui, en un seul spray, élimine toute menace pour le bien être des plantes, mais, est-ce bon pour la santé ? On connait tous la réponse…  Sachez qu’il existe un moyen beaucoup moins coûteux et efficace pour protéger vos plantes, au même titre que les pesticides: le cuivre. Vous pouvez le placer autour des plantations et il les protégera des limaces, des escargots ainsi que des bactéries.

Un tuteur en métal

On en voit souvent dans les serres et jardins de plantes: Ces cercles en métal qui entourent les plantations. Ce n’est pas pour vous empêcher de les toucher mais pour qu’ils puissent tout simplement tenir debout. On appelle cela un tuteur. Les tomates font partie de ces légumes qui poussent haut et ont donc besoin de ce matériel afin d’éviter que leurs tiges ne se cassent. Cela vous évitera de tout recommencer, à zéro.

L’espace…

Nous en avons tous besoin, et les plantes aussi. Avoir de l’espace, c’est primordial pour toutes les espèces vivantes et les tomates en demandent elles aussi. Alors, pour leur permettre d’être heureuses, et satisfaites, il est conseillé de laisser un minimum d’espace de 70 cm entre chacune des plantations. Cette stratégie est une étape importante pour assurer leur perrenité. Ainsi, elles pourront consommer le plus de nutriments possible que leur offre la terre.

De l’eau !

Nous savons tous que l’eau est une étape cruciale pour la survie des plantes, y compris toutes les autres espèces vivantes… Alors, n’hésitez pas à prendre l’arrosoir et arroser chaque tomate d’un litre d’eau, tous les jours. Même si cela semble énorme, il faut savoir que ces fruits sont ceux qui ont le plus besoin d’eau.

L’eau, c’est bien, encore faut-il savoir comment s’y prendre

Le secret pour un bon arrosage, c’est de choisir les bonnes heures de la journée. C’est à dire, peu après l’aube, si possible, et le soir. Ainsi, le soleil, n’aura pas le temps de sécher l’eau avant que les plantes ne l’absorbe. Il est également recommandé d’humidifier la terre près des plantes, sur un rayon de 15 cm. De ce fait, vous pouvez être sûr que vos plantes auront la quantité d’eau nécessaire, au cours de la journée.

Le sel d’epsome

Le sel d’epsome permet de renforcer les tiges de toutes sortes de plantes, y compris des tomates. Il permet également de renforcer les feuilles et de les rendre pmus vertes. Pour s’y prendre, il faut verser une cuillère à café danss le trou creusé avant de planter les racines des tomates. (N’oubliez pas, creusez une profondeur de 15 cm au minimum !). Une fois avoir tout planté, vous pourrez inclure du sel d’epsome dans votre arrosoir, une fois toutes les trois semaines.

Avec de la compagnie

Comme nous tous, les tomates aussi n’aiment pas se sentir seules au monde. En plus, c’est encore plus difficile pour elles, qui ne peuvent pas se déplacer… Il est donc fortement conseillé de planter d’autres plantes à leurs côtés. Sachez que l’on peut faire des combinaisons qui feront plaisir à vos tomates tels que les oeillets d’Inde ou encore des concombre pour favoriser la pousse des tomates. Vous pouvez également planter de l’ail, du basilic, ou de la ciboulette pour éloigner le mildiou.