Bienfaits du raifort

le raifort, plante vivace de la même catégorie que le chou et la moutarde, est souvent employé comme condiment, il possède, également, de nombreuses propriétés médicinales, en phytothérapie.

Propriétés médicinales du raifort

Utilisation interne

  • Troubles digestifs : stimule le processus digestif, calme le reflux gastro-oesophagien, possède un léger effet laxatif, réduit les gaz intestinaux, favorise la disparition des parasites dans les intestins, contribue à la digestion des lipides.
  • Effet diurétique : diminue les oedèmes, facilite et augmente l’élimination urinaire.
  • Effet bactéricide : permet de limiter la prolifération des bactéries et de lutter contre certains virus (grippe), protège l’organisme contre l’ Escherichia coli et le staphylocoque doré, assainit l’haleine.
  • Expectorant efficace : décongestionne les sinus et les bronches, apaise l’asthme et les catarrhes.
  • Antirhumatismal : soulage les douleurs articulaires liées à l’arthrose et à l’arthrite.
  • Effet stimulant, réchauffant : favorise une meilleure circulation du sang. Propriétés anticancéreuses.

Utilisation externe

Permet de lutter contre les extrémités froides et les engelures. En cataplasme : réduit les rhumatismes et les douleurs articulaires. Calme les démangeaisons liées aux piqûres d’insectes.

Indications thérapeutiques usuelles

Facilite la digestion et l’élimination urinaire (troubles de la vessie). Diminue les oedèmes localisés. Traite les enrouements, l’asthme, les rhumes, la grippe (accumulation de mucus). Sa forte teneur en vitamine C en fait un allié de choix dans le traitement du scorbut.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Manque d’appétit, asthénie, fatigue, goutte, rachitisme, gencives infectées, fièvre.

Précautions d’emploi du raifort

Le raifort, pris à petites doses, ne présente aucun effet secondaire désagréable. Néanmoins, une consommation trop importante peut entraîner des irritations de la gorge, de la bouche et de l’estomac. Il est donc préférable de toujours s’en tenir aux dosages indiqués.

Contre-indications

Le raifort, sous toutes ses formes, n’est recommandé ni aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux très jeunes enfants. Il convient également de ne pas l’utiliser chez les personnes présentant une allergie à cette plante ou souffrant de troubles de la glande thyroïde, de problèmes d’estomac ou d’intestins (inflammation, ulcère) ou d’une maladie rénale.

Effets indésirables

Certaines personnes sont allergiques au raifort sous toutes ses formes. Cette réaction peut être respiratoire, digestive ou cutanée.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments

Il est préférable d’éviter l’association avec certaines plantes présentant des propriétés anticoagulantes, comme l’angélique, le curcuma, l’ail, le clou de girofle, le gingembre, le ginseng asiatique, le ginkgo biloba , la sauge rouge et le trèfle des prés.

source

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article, pour recevoir les autres, rejoignez-nous sur : Facebook
Merci de partager si vous aimez!