La vitamine A, la vitamine de la vue, mais pas que!

La vitamine A joue un rôle essentiel dans la vision mais aussi pour la santé de la peau et des os. Présente uniquement dans les produits d’origine animale, on peut toutefois la trouver dans les végétaux sous la forme de provitamines A (ou caroténoïdes). Mais à quoi sert exactement la vitamine A, et où la trouve-t-on ?

Présentation

La vitamine A est une vitamine liposoluble, c’est-à-dire qu’elle peut être stockée dans les tissus adipeux. Elle est présente dans notre organisme sous différentes formes. On la trouve dans la rétine (rétinol et rétinal), dans les os et les muqueuses (acide rétinoïque) et dans le foie (palmitate de rétinyle).

La vitamine A existe sous deux formes : le rétinol et ses dérivés, d’origine animale, et les caroténoïdes, d’origine végétale.

A quoi sert-elle ?

La vitamine A joue un rôle important dans le processus de la vision, notamment au niveau de l’adaptation de l’oeil à l’obscurité.

Elle contribue à la croissance des os et à la régulation du système immunitaire.

La vitamine A permet également d’entretenir la santé de la peau et des muqueuses, qui sont primordiales pour lutter contre les attaques de bactéries ou de virus.

Caroténoïdes, provitamines A et bêta-carotène

Bien que les principales sources de vitamine A soient constitués par des produits d’origine animale (huiles de poisson, foie, jaune d’oeuf…) la vitamine A peut être synthétisé par notre organisme à partir des caroténoïdes. Les caroténoïdes sont présents dans les végétaux et sont responsables de leur coloration. On les appelle également des provitamines A.

Parmi elles se trouve le lycopène de la tomate, la zéaxanthine du maïs et le bêta-carotène de la carotte. Cette dernière est une provitamine A très importante en raison de son fort taux de conversion en vitamine A.

Les sources de vitamine A

La vitamine A ne se trouve que dans des produits d’origine animale : viande, poisson, beurre, oeufs…

En revanche le bêta-carotène peut être fourni par de nombreux fruits et légumes. Parmi les meilleures sources on trouve les légumes verts foncés, les carottes, les patates douces, les carottes, les mangues et les abricots.

Le bêta-carotène contenu dans les végétaux étant liposoluble, il est recommandé de lui associer un peu de matière grasse afin de favoriser son assimilation. A noter que la cuisson ne détériore pas les propriétés du bêta-carotène.

La carence en vitamine A

Les carences en vitamine A touchent essentiellement des personnes souffrant de maladies qui touchent le métabolisme d’absorption de cette vitamine (maladies du foie, maladie de Crohn, sida, hyperthyroïdie…).

D’autre part, une carence en vitamine C, en zinc ou en protéines, ainsi que l’alcoolisme, perturbent la conversion des provitamines A en vitamine A.

A noter que les femmes qui allaitent ont des besoins élevés en vitamine A.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article, pour recevoir les autres, rejoignez-nous sur : Facebook
Merci de partager si vous aimez!