Detox : ces aliments qui nettoient le foie naturellement !


S’il y a les aliments qui détériorent notre foie, fort heureusement il y a aussi ceux qui le protègent. Zoom sur ces amis qui lui veulent du bien !
On le sait, les fêtes de fin d’année sont souvent propices aux excès de nourriture ou de boisson, pouvant entraîner de gros dégâts sur cet organe plutôt méconnu, tenant un rôle de station d’épuration assez essentiel au bon fonctionnement de l’intégralité de notre corps. Alors prenons de suite de bonnes résolutions alimentaires pour chouchouter cet organe si utile au bon fonctionnement de notre organisme en faisant nôtres, tous ces aliments présents dans notre diaporama.

L’ail 

L’ail contient un composé appelé allicine, qui agit comme un puissant antioxydant, antibiotique et fongicide, et qui dispose d’incroyables bienfaits pour la santé du foie.

L’ortie 

Elle participe à la détox rénale grâce à son action dépurative et diurétique. Elle favorise également la détox de la peau. Et évidemment, riche en principes actifs, on la déguste en infusion pour épauler le travail du foie.

L’artichaut 

La réputation de l’artichaut et ses formidables vertus sur la santé hépatique ne sont plus à prouver. Avec l’aide de la cynarine et de la silymarine, deux de ses molécules actives présentes notamment dans les feuilles, l’artichaut renforce la fonction du foie et de la vésicule biliaire en stimulant la production de bile.

Les épinards

Les légumes feuilles comme les épinards ou la salades allègent les effets des produits chimiques  et pesticides de notre alimentation sur  notre organisme. Ils stimulent également le foie en lui faisant produire un liquide purifiant.

La betterave

Avec une haute teneur en flavonoïdes et en bêta-carotènes, la betterave rouge stimule et facilite l’ensemble du fonctionnement du foie. De plus, la betterave rouge élimine naturellement les toxines du sang.

Le curcuma

Utilisé en phytothérapie, le curcuma renferme un principe actif puissant : la curcumine, à l’action anti-inflammatoire et antioxydante. Les chercheurs auraient même constaté ses effets bénéfiques chez des patients atteints d’insuffisance hépatique. Le curcuma est aujourd’hui disponible en complément alimentaire, notamment associé à du poivre noir pour optimiser son efficacité.

Le matcha

A la différence du thé, on ne laisse pas infuser le matcha. On dilue la poudre de thé qui a conservé toutes ses propriétés, avec de l’eau chaude afin d’obtenir un mélange onctueux. Boire du matcha régulièrement favorise le drainage de l’organisme afin d’éliminer les toxines. C’est le seul thé sous forme de poudre reconnaissable à sa couleur verte électrique dû à la forte teneur en chlorophylle. La chlorophylle est un puissant antioxydant qui nettoie l’organisme de toutes les toxines accumulées.

Le radis noir

Le radis noir est un puissant détoxifiant du foie. Il contribue à drainer le foie et il favorise la production de bile, permettant une meilleure élimination des toxines.

Les feuilles de cassis

En matière de détox, ce sont moins les fruits eux-mêmes que les feuilles de l’arbrisseau (le cassis) qui vont nous intéresser. Non seulement elles jouent un rôle protecteur pour le foie et les reins mais en plus, leur richesse en flavonoïdes leur confère des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

La spiruline

Cette microalgue possède des vertus qui favorisent l’élimination des toxines et la protection du foie. Elle aide à l’élimination des éléments néfastes à notre corps à travers l’urine, les selles ou encore la transpiration. Le plus important est de ne pas prendre au-delà du dosage indiqué. De même, il faut veiller à choisir un produit français ou tout au moins européen, car les normes sanitaires sont plus strictes que d’autres régions du monde comme la Chine.

Les carottes

Un organe en particulier se régénère grâce aux carottes : le foie. Crues, les carottes apportent des enzymes qui permettent de prendre soin du système digestif. Les vitamines A, B, C et E, ainsi que les minéraux aident également le foie à bien fonctionner.

A quoi sert le foie dans notre organisme ?

Le foie est le plus grand organe de notre organisme, et l’un des plus importants. Parmi ses fonctions, il transforme les aliments en énergie, il élimine les toxines et aide au processus de digestion. Même si c’est l’un des organes qui souffre le plus des mauvaises habitudes de la vie moderne, il a cet incroyable pouvoir de régénération. Cela signifie que si les cellules de cet organe meurent, de nouvelles cellules se créent de manière naturelle.

Foie : les aliments à éviter pour sa bonne santé

Evidemment le sucre, enfin l’excès de sucre. Car ce trop-plein, foie le transforme directement en graisse. Ce surplus de glucides peut amener à « la maladie du foie gras non-alcoolique ». Dans certains cas, cette pathologie peut évoluer vers la fibrose ou la cirrhose. Quid de l’alcool qui est métabolisée par le foie!  Trop en boire peut entrainer un déséquilibre chimique, car le foie n’arrive plus à assurer son rôle. La consommation d’alcool peut provoquer des pathologies hépatiques sévères ou une cirrhose. De même pour les pâtes blanches, le pain blanc ou les pommes de terre : leur index glycémique élevé a tendance à « fatiguer » le foie ; les produits industriels où se nichent de nombreux sucres cachés et les fritures « qui doivent être consommées très exceptionnellement »

Quelles sont les principales maladies du foie ?

Il existe plusieurs maladies causées par le dysfonctionnement du foie :

  • L’hépatite (A, B, C, D et E) qui est le résultat de l’inflammation du foie due à une infection virale ou à une consommation excessive d’alcool ou de médicaments.
  • La jaunisse ou ictère, une maladie caractérisée par une coloration jaune qui touche le blanc de l’œil, les muqueuses et la peau.
  • La NASH ou Stéato-Hépatite Non-Alcoolique, également appelée maladie du foie gras ou maladie du soda. Cette pathologie est causée par une consommation excessive d’aliments gras et d’aliments sucrés.
  • La fibrose hépatique, une maladie du foie qui se développe très lentement et sans symptômes apparents.
  • La cirrhose, une pathologie d’origine métabolique ou virale qui est responsable de plus de 10 000 morts chaque année rien qu’en France.
  • Le cancer du foie, qui est le plus souvent un cancer secondaire, les cas de cancers primitifs de cet organe étant assez rares.

L’astuce pour faire du bien à son foie : le masser avec une huile essentielle

Les Huiles Essentielles (HE) jouent un rôle essentiel pour régénérer les cellules hépatiques. En effet, l’HE de menthe poivrée, ou l’HE de citron ou l’HE de gingembre (au choix) favorisent la digestion et l’élimination des déchets hépatiques : 2 gouttes de votre HE (au choix) sur une petite cuillère de miel ou sur une boulette de pain, 2 fois par jour jusqu’à la guérison. On peut masser le foie à raison de 2 gouttes d’HE (au choix) diluées ou pures. Attention à l’HE de citron, ne pas exposer la zone massée au soleil car cette HE est photosensibilisante.