8 aliments pour booster vos défenses immunitaires

Pour prévenir les maux de l’hiver, nous vous présentons 8 aliments qui soutiennent et renforcent le système immunitaire. Ces aliments possèdent des propriétés antivirales et anti-inflammatoires tout en permettant à l’organisme de se protéger efficacement.

Le gingembre

Incontournable de la cuisine asiatique, le gingembre est une épice qui ressemble à une grosse racine. Pour le consommer, on le coupe en très fines lamelles ou on le râpe. Le gingembre possède de nombreuses vertus. Riche en antioxydants, il permet de lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules. En plus de stimuler le système immunitaire il possède des propriétés antifatigueanticancer et anti-inflammatoires. Il permet également de faciliter la digestion et de lutter contre les nausées. On peut le consommer en assaisonnement dans un plat, dans des jus de légumes ou en infusion.

Le curcuma

Originaire notamment de l’Inde, du Bengladesh et du Sri Lanka, le curcuma entre dans la composition de nombreux mélanges d’épices, comme le curry et le ras-el-hanout. Les vertus de cette épice trouveraient leur source dans le pigment qui donne au curcuma sa délicate couleur jaune : la curcumine. Cette dernière, en plus d’être un antioxydant très puissant, possède également des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antiseptiques. Bon à savoir : le curcuma, lorsqu’il est associé au poivre noir ou au gingembre, voit ses pouvoirs antioxydants décuplés !

L’ail

L’ail est un condiment aux multiples bienfaits, si bien qu’on le qualifie parfois d’alicament ou de superaliment. L’ail possède une puissante action antibactérienne et antimicrobienne. Il aide l’organisme à se protéger contre les infections d’origines virales ou bactériennes. Anti-inflammatoire naturel, il est particulièrement efficace pour traiter les maux de l’hiver comme les maux de gorge, le rhume et la gastro-entérite.

L’ail favorise la digestion en stimulant la flore intestinale. En effet, sa teneur élevée en prébiotiques permet d’alimenter la flore intestinale et les probiotiques (les « bonnes bactéries ») qu’elle contient. Pour bénéficier pleinement des effets nutritionnels de l’ail, il est recommandé d’en consommer environ 4 g par jour, soit le poids d’une gousse, de préférence crue.

Le brocoli

Selon une étude menée par des chercheurs l’université de UCLA Healthcare, un composant du brocoli, le sulforaphane, aurait des pouvoirs régénérant sur le système immunitaire. Le sulforaphane, est un composé antioxydant qui permet notamment de lutter contre les radicaux libres qui endommagent les cellules et peuvent entraîner des maladies. Cette propriété serait valable pour tous les autres crucifères, famille à laquelle appartient le brocoli : choux de Bruxelles, chou-fleur, etc…

Les baies de goji

Le goji est un petit fruit originaire du Tibet dont la forme se rapproche d’une cerise allongée, d’une saveur légèrement sucrée. Dans la culture tibétaine, la consommation de baies de goji est synonyme de longévité. D’autre part, la médecine traditionnelle chinoise utilise depuis des milliers d’années des traitements à base de baies de goji. Le goji est un superaliment : il contient notamment 18 acides aminés, 21 oligo-éléments, des vitamines (B1, B2, B6, C et E) et des acides gras.

Parmi les nombreux bienfaits que l’on attribue aux baies de goji, on remarque tout d’abord ses fortes capacités antioxydantes : selon l’échelle ORAC, le goji est le fruit qui possède la plus grande teneur en antioxydants. Grâce à sa richesse en vitamines et en nutriments, le goji augmente l’énergie et l’endurance et renforce l’ensemble de l’organisme.

L’acérola

L’acérola est un petit fruit issu d’un arbre originaire des Antilles et d’Amérique du Sud. L’acérola est très fiche en minéraux et en vitamine, particulièrement en vitamine C. Elle est 100 fois plus riche en vitamine C que l’orange ! Réputée pour ses vertus tonifiantes, l’acérola permet également de stimuler les défenses immunitaires de l’organisme.

La propolis

La propolis est une résine antiseptique produite par les abeilles. Elle est principalement composée de résine et de baumes, d’huiles essentielles, de cire, de pollen et de substances protectrices récoltées sur les bourgeons.

Son action est très large. Elle possède un pouvoir antioxydant et stimule l’immunité. Ses propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires lui permettent de prévenir les maladies comme les grippes et les angines. On lui attribue également une action bénéfique sur les infections des voies respiratoires.

Le thé vert

Les feuilles de thé vert contiennent une très grande quantité d’antioxydants (flavonoïdes et polyphénols). Une recherche a montré que consommer 2 à 3 tasses de thé vert par jour apporte autant de vertus que 6 verres de jus d’orange. Selon plusieurs études, le thé vert permettrait de renforcer l’activité du système immunitaire. A noter que les thés japonais matcha et sencha sont les thés qui possèdent le plus de composés antioxydants.

source