6 bonnes raisons de mettre l’aubergine au menu

Légume incontournable des menus estivaux, l’aubergine possède de nombreux bienfaits. Alliée minceur par excellence, elle est également très riche en antioxydants et en fibres. Mais ce n’est pas tout! Découvrez les vertus santé de ce légume qui sent bon la Méditerranée.

1. Un concentré d’antioxydants !

L’aubergine possède un fort pouvoir antioxydant, en particulier sa pelure. Sa peau renferme en effet de nombreux pigments antioxydants. Plus elle est sombre, plus son effet antioxydant sera prononcé. Attention: l’aubergine appartenant à la famille des solanacées, il est conseillé de ne pas la consommer crue et d’opter pour la cuisson qui détruit partiellement la solanine.

2. Un allié minceur

Avec environ 20 calories pour 100g, l’aubergine est un des légumes les moins caloriques. Toutefois, sa chair spongieuse absorbe facilement l’huile. On peut la faire dégorger dans du sel ou la sécher à sec afin de limiter la quantité d’huile qu’elle boira en cours de cuisson.

3. Une source de fibres

Riche en fibres, l’aubergine facilite le transit et agit comme un laxatif naturel. Elle contient notamment des pectines et des protopectines, réputées pour stimuler l’activité du colon. Elle permet ainsi de prévenir les cancers du colon et de lutter contre la constipation.

4. Un détoxifiant naturel

L’aubergine possède également des propriétés diurétiques et cholérétiques. Elle permet donc de détoxifier l’organisme et d’améliorer les fonctions biliaires. Ce légume est particulièrement recommandé aux personnes souffrant de rétention d’eau et de sensations de jambes lourdes.

5. Un légume anti-cholestérol

Plusieurs études ont souligné la capacité de l’aubergine à diminuer l’augmentation du mauvais cholestérol et des lipides sanguins. La pectine de l’aubergine jouerait un grand rôle dans ce processus en piégeant les molécules de cholestérol.

6. L’allié des diabétiques

L’aubergine est conseillée pour les personnes souffrant de diabète. Sa consommation permettrait d’inhiber deux enzymes digestives responsables de la transformation de l’amidon en glucose. En ralentissant l’action de ces enzymes, l’aubergine limite donc l’élévation du sucre sanguin après les repas.

source

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article, pour recevoir les autres, rejoignez-nous sur : Facebook
Merci de partager si vous aimez!